Accueil > Uncategorized > « Elle regardait passer mon train »

« Elle regardait passer mon train »

cowkiss.jpg

« J’aime une vache et nous voudrions nous marier ».

« Nous nous sommes rencontrés quand j’étais conducteur à la SNCF, témoigne Hubert. Elle regardait passer mon train et dés que je l’ai vue, j’ai su que c’était la vache de ma vie. Quand je pense qu’elle allait partir à l’abattoir, j’en suis encore tout retourné. Mais à la mairie, l’employé m’a insulté. Et quand j’ai demandé une allocation fourrage à la CAF, on m’a répondu qu’il n’existait pas de formulaire adapté.»

Combien de temps encore faudra-t-il subir cette altéro-phobie galopante ? Cette discrmination envers Rosine et Jean-Louis est-elle encore tolérable dans une société plurielle et métissée. D’autre part, Rosine n’a pas encore la nationalité Eurométisse. Nous exigeons la régularisation immédiate de Rosine.

Le 25 mars 2018, à l’appel de RASF (Réseau de l’Amour sans Frontières), parrainez un couple alter-sexuel.

Publicités
Catégories :Uncategorized
  1. Darnand
    janvier 31, 2010 à 1:22

    Un autre couple dans la même situation, Marguerite (une belle charolaise) et Jean-Louis vient d’obtenir du tribunal administratif de Périgueux l’annulation d’une décision leur refusant le remboursement des frais de vêlage, c’est un début.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :